Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

contrats Ericssson Mobilis/Djilali Mehri mêlé à un scandale de corruption

enquête sur les contrats remportés par Ericssson auprès de Mobilis

Djilali Mehri mêlé à un scandale de corruption avec Ericsson

 

Par  zineb benzita , le  19/07/2009

Source tsa algerie

 

 . Les autorités algériennes cherchent à savoir dans quelles conditions l'équipementier suédois de télécommunications Ericcson a remporté ces dernières années une série de contrats avec l'opérateur mobile Mobilis, filiale d'Algérie Télécom. Selon une source proche du ministère de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, ces contrats concernent des montants importants. Ils ont été conclus de gré à gré, contrairement à la procédure qui prévoit des appels d'offres.

 

Interrogée, une source autorisée à Mobilis a confirmé l'existence d'une enquête sur ces contrats. Ces derniers concernent la sous-traitance de l'exploitation du réseau de l'opérateur à Ericsson. Plusieurs audits internes ont été menés et un audit externe, confié au cabinet Ernst & Young a été réalisé il y a quelques mois, selon la même source. Le cabinet international aurait rendu des conclusions selon lesquelles Mobilis aurait agi de la même manière que les autres opérateurs mobiles à travers le monde, en choisissant un fournisseur unique pour son réseau, sans passer par la procédure de l'appel d'offres.

 

Mais les conclusions de cet audit ne semblent pas avoir satisfait les autorités. L'Inspection générale des finances (IGF) mène actuellement une enquête dans les locaux de Mobilis concernant l'exploitation du réseau par Ericsson. Et le ministère de la Poste et des technologies de l'information et de la communication attend les conclusions de cette enquête pour décider de la suite à donner au dossier.

 

En 2007, Ericsson a été secoué par deux affaires de corruption dont une concerne directement l'Algérie. L'équipementier de télécommunication est accusé d'avoir embauché l'homme d'affaires et ancien député proche du mouvement islamiste Hamas, Djilali Mehri, pour pouvoir négocier et obtenir des contrats en Algérie (lire papier). L'enquête est toujours en cours d'instruction.

 

Djilali Mehri mêlé à un scandale de corruption avec Ericsson

 

Par  rafik tayeb , le  24/11/2007

 

En Suède, depuis quelques jours, le groupe Ericsson est secoué par deux affaires de corruption dont une concerne directement l’Algérie. Selon la radio publique suédoise, qui a révélé l’information, l’équipementier de télécommunication a embauché l’homme d’affaires et ancien député proche du mouvement islamiste Hamas, Djilali Mehri, pour pouvoir négocier et obtenir des contrats en Algérie.

 

Le début de la collaboration entre les deux parties remonte à 1996. L’accord signé entre les deux parties prévoit  notamment que M. Mehri «fournira à Ericsson toutes les aides et la coopération, l'information nécessaire pour la réussite des soumissions (aux projets) ou dirigera la négociation…», selon un document dont «toutsurlalgerie.com» s’est procuré une copie.

 

Selon des documents émanant du groupe suédois, Djilali Mehri a collaboré avec Ericsson sur plusieurs projets, notamment ceux liés à des contrats dans le GSM avec l’opérateur historique Algérie Télécom. Des échanges de courriers confirment l’implication de l’homme d’affaires dans des négociations sur des projets de plusieurs centaines de millions de dollars. En échange, le «consultant» obtenait des rémunérations sur les contrats obtenus pouvant atteindre 10% du contrat. M. Mehri aurait obtenu au moins 20 millions de couronnes suédoises (environ 2,5 millions d’euros) pour ses prestations. On ignore si la collaboration entre les deux parties se poursuit actuellement.

 

Au moment où nous mettons en ligne, Djilali Mehri, en voyage à l’étranger selon un membre de son entourage, était injoignable pour commenter ces informations.

 

«toutsurlalgerie.com» met à la disposition de ces lecteurs les documents émanant de la compagnie suédoise Ericsson et mettant en cause l’homme d’affaires algérien, Djilali Mehri.

 

  

..m 01/04/2015 00:29

Amrya

..m 01/04/2015 00:28

Quand..on.veut.salir
.quelquin.. ca.fait.vite.chez.nous.je.ne.vois.pas.pourquois.un.homme.si.riche.tourner.ver.les.miette