Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA FAUSE THESE DE BOMBAREDEMENT DES MARTHYRES DE TIBHIRINE /LES TETES DES 7 MOINES ETAIT TROUVES

Passion pour l'Algérie. Les moines de Tibhirine.

LES TETES  DES 7 MOINES  ETAIT TROUVES

LA FAUSE THESE DE BOMBAREDEMENT DES MARTHYRES DE TIBHIRINE

La langue française a une autre logique

   Journaliste d'investigation et historien, John Kiser est Américain

 

Esprit et Vie n°149 - mai 2006 - 1e quinzaine, p. 29.

La revue, publiée par les Éditions du Cerf,

compte 22 numéros par an. Tous les quinze jours,

 

Cet ouvrage sera remarqué car il est publié à l'occasion du dixième anniversaire de la Pâque des sept frères de Notre-Dame-de-l'Atlas, à Tibhirine, en Algérie. Le 27 mars 1996, les sept moines trappistes sont enlevés. Deux mois plus tard, les têtes des moines décapités, furent découvertes. L'émotion fut considérable partout dans le monde.

 

Journaliste d'investigation et historien, John Kiser est Américain. Son enquête a été publiée en anglais à New York en 2003. Le traducteur, Henry Quinson, Franco-Américain, vit actuellement à Marseille. La traduction est particulièrement soignée, avec le concours de nombreux amis sollicités pour leur compétence. Il n'en reste pas moins que le lecteur sera dérouté par tel ou tel développement historique, théologique ou islamique dans la trame même du récit. La langue française a une autre logique.

 

Unanimement salué par la critique aux États-Unis, ce livre raconte avec précision un des grands événements spirituels de notre temps. Ces moines en terre d'islam (première partie) connurent un tourment partagé (deuxième partie) avec bien d'autres victimes du drame algérien. La lumière de Tibhirine sera-t-elle étouffée ? (troisième partie.) Ces moines sont morts mais l'Esprit de paix qui les animait poursuit son œuvre.

 

Avec la Semaine religieuse d'Alger, on remerciera l'auteur « pour le sérieux de son enquête, et pour avoir fait de ce drame une lecture au niveau qu'il mérite ».

 

Ajoutons que, sur ce thème, on lira avec profit la revue publiée par l'ISTR de Marseille, Chemins de dialogue (mars 2006, n° 27), consacrée à « L'écho de Tibhirine ».